TROPHÉES B.R.A. CONCEPTS SNACKING

Les Trophées B.R.A Concepts Snacking - la rencontre entre professionnels audacieux​

Avec ses trophées, B.R.A. Tendances Restauration récompense chaque année sur le Sandwich & Snack Show plusieurs concepts uniques de restauration rapide.

Sont mis à l’honneur des établissements qui, par l'originalité de leur décor, de leur concept, de leur offre ou de leur management, font évoluer les lignes et participent à la croissance du marché.

Au cœur des critères de sélection : créativité, audace, transparence, traçabilité, proximité et motivation des entrepreneurs.

L’événement permet à ces derniers d’échanger sur les tendances et les problématiques du métier, et de partager leurs expériences et leurs conseils.

Une table-ronde fortement attendue chaque année, et qui le sera d’autant plus en 2021, après une crise sanitaire et économique sans précédent.

LES LAURÉATS 2020

BOBI

à Paris - Le boui-boui philippin modernisé

L’unique restaurant philippin de Paris s’inspire des traditionnels « bouis-bouis » ou carinderia de l’archipel. Dans cette « cantine familiale », c’est lutong bahay tous les jours, ou « cuisine maison » en tagalog ; avec 3 plats signatures : l’Adobo (mijoté de poulet et de pommes de terre), le Kinilaw (poisson cru mariné) et le Kare-Kare (boeuf cuit à la sauce d’arachide). La carte tient aussi compte des saisons, les plats éphémères permett ant de fidéliser les clients.

Le kamayan, festin philippin servi sur des feuilles de bananier et pouvant se manger à la main, permet de découvrir une autre facette de la culture des Philippines.

Également conçue dans la pure tradition, l’offre des boissons intègre le jus de Kalamansi et le café kapeng barako. Le décor soigné et la vaisselle en bois et bambou sont d’autres clins d’oeil au pays.

CHASSEURS CUEILLEURS

à Paris - Le fast good paléo eco-friendly

Chasseurs Cueilleurs croit en la santé par l’alimentation et propose une cuisine dite « paléo », inspirée de ce régime excluant tous les aliments apparus depuis l’avènement de l’agriculture. Il mise sur des préparations maison, saines, créatives, 100 % bio, sans gluten, sans lactose et sans sucres raffinés. Les produits sont au maximum locaux, et l’industrialisation est proscrite. Au rang des créations phares, le Bun au jarret (pain sans gluten, oignons confits, salade fattouche, légumes de saison) partage la vedette avec le Falafel bowl, le Carrot cake et des propositions tendance comme les pancakes et açaï bowls.

Les plats sont à commander au comptoir et servis à table, dans un cadre sobre, épuré et végétal.

Emballages en pulpe de canne à sucre, bouteilles en amidon de maïs… Le développement durable est aussi au coeur de ce concept qui risque d’être dupliqué.

LES HALLES DU LEZ

à Montpellier - Le food hall festif et locavore

Inspirées des meilleurs food halls à succès d’Europe, Les Halles du Lez sont un vrai temple de la gastronomie montpelliéraine. Y sont réunis des acteurs régionaux de la restauration ayant su créer des concepts et faire jouer leurs réseaux. De la cuisine d’Amérique centrale de Manita des frères Pourcel à l’offre japonaise de My Litt - le Bento en passant par le bar à grillades Chez Bebelle, chaque stand propose une street food originale.

Aux côtés de ces corners, qui ont adopté le pager pour faciliter les commandes, se trouvent des épiceries fines et autres vendeurs de produits bruts.

La fréquentation est telle que la plupart des commerces réalisent déjà un CA 3 à 4 fois supérieur à l’estimé de base. Au printemps, 3 autres restaurants-bars ouvriront en rooftop, avec 1 200 m² de terrasses. Et le concept pourrait être développé : des discussions sont en cours pour la région parisienne et le sud de la France.

SO BRIGET

à La Rochelle - Le coffee shop zen et sans allergène

Déculpabiliser les personnes allergiques, leur permettre de maintenir du lien social et de manger sainement, mais aussi réunir tout le monde autour de la table : telles sont les ambitions de ce coffee shop contemporain, dont l’offre est dépourvue des 14 allergènes majeurs.

Au coeur du concept se trouvent des piadines (sans gluten, oeuf ou lait), des plats du jour en bocaux (Gnocchis à la farine de millet, Osso buco de dinde à la canneberge…) et des potages ou salades (selon la saison). Tout est fait maison, et les recettes et ingrédients sont contrôlés par un nutritionniste spécialisé. L’originalité du lieu repose aussi sur son espace de relaxation et de bien-être équipé de 3 fauteuils bulles cocooning avec lunettes et casques PSiO.

Proposant régulièrement des ateliers et soirées à thème, l’établissement pourrait être dupliqué.

TAYBÉ

à Lyon - La cantine à falafels responsable

Taybé marie habilement snacking et restauration traditionnelle sur fond d’influences méditerranéennes. Avec commande au comptoir à midi et service à table le soir, cett e cantine premium décline les falafels, classiques de la street food proche-orientale, avec des produits de saison, en circuits courts. Ces boulettes de pois chiches peuvent par exemple se composer d’ail et de basilic, de paprika, d’échalote ou de patates douces, et être intégrées à des pitas, des mezze ou des bols de saison. Végétarienne, l’offre est 100 % faite maison, y compris le pain pita aux diverses variantes.

Chaque mois sont proposées 3 nouvelles recettes de pitas. L’une des forces du lieu, c’est le plateau de dégustation de mezze, particulièrement apprécié en soirée.

Soigné et maîtrisé, ce concept pourrait être dupliqué dans d’autres secteurs de Lyon, et intégrera déjà cet été un grand food court.